Météo Marsilly © meteocity.com
Marées

 
Mairie
Vie Associative
Scolaire, Enfance

L’élaboration du Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUI) a été prescrite par le Conseil Communautaire de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle le 24 novembre 2014. Le PLUI tiendra lieu de Plan de Déplacements Urbains (PDU) et viendra se substituer aux dispositions des PLU, des POS et du PDU en vigueur.

Ce futur document stratégique traduira l'expression du projet politique d'aménagement et de développement de l'agglomération rochelaise. Ce plan couvrira l'ensemble du territoire de la CdA, soit 28 communes, ce qui permettra de mettre au service de l'ensemble des territoires une vision dynamique et cohérente, à la juste échelle de réflexion, de notre bassin de vie.

Il concerne tous les habitants de l'agglomération. Pour cela une concertation a lieu tout au long de la procédure d'élaboration du PLUi, depuis la délibération de prescription, jusqu'à l'arrêt du projet.

Concertation dans le cadre de l'élaboration du PLUI :

Un registre est mis à votre disposition en mairie pour recueillir vos remarques et vos avis, ainsi que dans les locaux de la Communauté d'agglomération (6 rue St Michel à la Rochelle et 16 rue de Vaucanson à Périgny), et dans les mairies des 28 communes membres de la CDA , aux heures habituelles d'ouverture.

Vous pouvez aussi adresser vos observations par courrier à : La Communauté d'Agglomération de La Rochelle, Services Etudes urbaines, 6 rue Saint-Michel, CS 41287 17086 LA ROCHELLE CEDEX 2.

Des réunions d'échanges et de concertation se tiendront tout au long de la procédure. Elles seront annoncées notamment par voie de presse et le site web de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle.

Vous pourrez retrouver des informations sur le PLUI sur le site Internet de la CDA : 

http://www.agglo-larochelle.fr/le-plan-local-d-urbanisme-intercommunal

Zones  humides du territoire : l’inventaire est lancé

Marais, tourbières, prairies humides, terrains habituellement inondés ou gorgés d’eau de façon permanente ou temporaire… entre terre et eau, les milieux humides présentent de multiples facettes et se caractérisent par une biodiversité exceptionnelle. Ils abritent en effet de nombreuses espèces végétales et animales. Par leurs différentes fonctions, ils jouent un rôle primordial dans la régulation de la ressource en eau, l’épuration et la prévention des inondations.

Menacé par les activités humaines et les changements globaux, ce patrimoine naturel fait l’objet d’une attention toute particulière. Sa préservation représente des enjeux environnementaux, économiques et sociaux importants.

Dans le cadre des études préalables à l’élaboration du PLU intercommunal, la communauté d’agglomération de la Rochelle se lance dans un diagnostic à grande échelle de l’ensemble de ses zones humides.

Pour mener cette étude, la CDA s’appuie sur une concertation locale animée par un groupe d’acteurs composé de représentants agricoles, de chasseurs et des pêcheurs, d’associations de protection de la nature ou de randonneurs. La composition de ce groupe est validée en conseil municipal.

Le diagnostic est mené par un bureau d’étude spécialisé dans les études de sols et d’inventaires de la flore. Celui-ci sera amené à procéder à des sondages et des relevés de terrains sur les secteurs à enjeux de la commune.

Ce diagnostic une fois validé sera présenté à la population pendant un mois avant d’être validé par le conseil municipal.

Ce n’est qu’à ce stade, et lorsque l’ensemble des inventaires aura été mené que cette source d’information sur notre territoire pourra être prise en compte par le PLU intercommunal

Contact : Madame Aurélie MILIN, Adjointe à l’Environnement et au Cadre de Vie (reçoit en mairie, sur rendez-vous – 05.46.01.30.10)


Page lue 1903 fois

Nous contacter
Vie du Village

Vue sur la commune - Marsilly

Mentions légales | Accessibilité